Rechercher
Chaîne française > Culturama > Culturama > Article

Le site du "Dragon Jaune" (1992)

Source: | 09-29-2010 14:59

Taille du texte: T+ | T-  | Email

Voir la vidéo - Le site du "Dragon Jaune"

Emplacement: District de Songpan, département autonome tibétain et qiang de l'Aba du Sichuan

Date d'inscription: 1992 (site naturel)

La zone touristique Huanglong (Dragon Jaune), située à 65 km à l'est du chef-lieu du district de Songpan (Sichuan), est à plus de 3 000 m d'altitude. Elle est riche en beautés naturelles avec des paysages extraordinaires parsemés de travertins. Cette région a de nombreux lacs étagés au flanc des montagnes, elle est traversée par des rivières qui arrosent de belles forêts. Le relief accidenté, le biote précieux et les merveilles naturelles donnent à cette partie du Sichuan une importante valeur touristique.

Le site du "Dragon Jaune"

L'extraordinaire vallée de Huanglong dominée par le mont Xuebaoding, point culminant de la chaîne Minshan, offre des paysages splendides, le long de la rivière Fujiang qui la traverse sur 7,5 km. Le carbonate de calcium contenu dans les eaux y a formé des dépôts qui, avec le temps, ont constitué de petites digues naturelles aux formes étonnantes enserrant des lacs de différentes tailles. Ces lacs, dont l'eau miroite sous le soleil, sont comme des prismes où se décompose la lumière.

Le long de ces lacs qui s'étirent sur 2,5 km, on découvre des blocs de travertins jaunes en forme d'écailles. Cette vallée ressemble à un dragon aux écailles jaunes qui descend de la montagne enneigée et lui a donné son nom.

Le site du "Dragon Jaune"

Ces lacs sont étagés en ''escaliers'' et portent des noms poétiques suivant les couleurs des reflets de la lumière qui les pénètre: le lac Miroir, le lac Multicolore, le lac des Cinq Couleurs... Les vallées qui se succèdent sont pleines de charmes et les collines qui les composent sont couvertes de belles forêts.

A l'extrémité de ces vallées recouvertes de travertins jaunes se trouve une grande chute d'eau qui bondit d'un ressaut rocheux de 7 m de haut. Selon une légende, la fée de l'empyrée s'y serait lavée. D'autres chutes fascinent les visiteurs par leur magnificence et dont les eaux convergent dans la rivière Fujiang qui coule jusqu'à la gorge de Danyun.

Depuis longtemps, les paysages de cette région étaient célèbres et des écrits rapportent que le taoïste Huang Long y vécut. Selon les Annales du district de Songpan, il y avait sous les Ming (1368-1644) trois temples qui étaient très fréquentés par des pèlerins. A l'extrémité de la vallée de Huanglong, il y a un ancien temple taoïste du nom de Huanglongsi. Il abrite une statue de Huang Long. Pendant le 6e mois lunaire, on peut rencontrer à cet endroit des Tibétains, des Hui, des Qiang et des Han.