Rechercher
Chaîne française > Culturama > Culturama > Article

Le mont Lushan (1996)

Source: | 09-29-2010 15:35

Taille du texte: T+ | T-  | Email

Voir la vidéo - Parc national de Lushan

Situé dans le nord de la province du Jiangxi, le mont Lushan a été inscrit en 1996 comme site culturel sur la liste du Patrimoine mondial.

Le mont Lushan est très connu en Chine pour ses paysages magnifiques et ses vestiges historiques. Dans le livre les mémoires historiques de Sima Qian (145-86 av. J.-C.), historien de l'époque Han, il était déjà mentionné. L'appellation Lushan est connue tout au moins depuis 2 000 ans.

Le mont Lushan

Baigné par le Yangtsé au nord et le lac Boyang au sud, le mont Lushan, avec ses nombreux sommets très élevés sur son pourtour et en pente douce au centre, forme un massif de 300 km². Le mont principal Dahanyang domine à 1 474 m d'altitude les autres dont quelque 170 sont bien connus, comme les monts Shangxiao, Hanbo, Shuangjian, Jiudieping, Litoujian et Haohanpo, soit par leur forme curieuse, soit par leur magnificence. Dans les vallées se précipitent des cours d'eau formant parfois de belles cascades qui tombent en franges argentées, telles que la chute d'eau Kaixian, la Cascade à triple gradin ou encore celle appelée Shimenjian. Les montagnes verdoyantes, le grand fleuve, les petits cours d'eau, les lacs et les édifices disséminés ça et là forment un ensemble harmonieux évoquant un tableau aux paysages superbes.

Le mont Lushan

Arrosé par des rivières et des lacs, le massif Lushan bénéficie d'un climat frais et humide. Pendant 191 jours par an en moyenne, il est voilé de brouillard, ce qui en fait un monde de rêve.

Selon une légende largement répandue, le mont Lushan fut autrefois le lieu où des alchimistes préparaient des pilules d'immortalité. Avec la floraison du taoïsme et l'introduction du bouddhisme en Chine, les fidèles de ces deux religions y construisirent des temples, recrutèrent des disciples et prônèrent largement leurs doctrines. Pendant une période de 800 ans allant des Jin de l'Est (317-420) aux Song du Nord (960-1127), les temples et les pagodes parsemèrent le mont Lushan. Sous les Jin, le moine vénérable Hui Yuan (334-416) prit l'initiative d'y construire le temple Donglin et beaucoup d'autres suivirent son exemple, si bien que ce massif Lushan devint vite un haut lieu de religion de Chine.