Rechercher
Chaîne française > Culturama > Culturama > Article

Expo 2010 : voyage dans le temps au pavillon chinois

Source: CNTV.CN | 10-02-2010 11:24

Taille du texte: T+ | T-  | Email

Voir la vidéo

Fête nationale et journée du pavillon chinois se confondent donc à Shanghai. Pour l'occasion, le pavillon propose aux visiteurs une excursion en train plutôt atypique : un voyage à travers l'histoire millénaire de l'Empire du milieu.

Montez à bord et votre voyage débute. Après avoir franchi les portes de la ville typiques de la Chine féodale, le train vous promène au-dessus de ponts, connections intemporelles entre les hommes et la vie. Des ponts en pierre de la Chine ancienne ont été reproduits, instaurant un dialogue entre eux-mêmes et leur forme présente, dont des images sont projetées sur les écrans alentours. Franchissez les ponts et vous vous retrouvez dans la forêt de "Dougong".

 

Expo 2010 : voyage dans le temps au pavillon chinois

 

Expo 2010 : voyage dans le temps au pavillon chinois

L'apparition des dougong, sorte de tasseaux de bois reliés entre eux qui servent à soutenir les saillies du toit, remonte à plus de 2 000 ans. Il s'agit d'une des plus importantes inventions de l'histoire de l'architecture chinoise, et également un de ses éléments les plus symboliques.

Les dougong permettent de se passer des clous lors de l'édification de grandes structures en bois. Parmi les bâtiments construits à l'aide de dougong figurent la Cité interdite et le Temple du ciel, deux monuments incontournables pour toute personne se rendant en visite à Beijing.

Ces 2 ensembles architecturaux reflètent également l'ancien agencement urbain de la capitale chinoise. L'image de celui-ci est d'ailleurs projetée sur l'un des écrans du tunnel que traversent les visiteurs du pavillon chinois, alors que le mur opposé montre le plan actuel de Beijing et, en superposition, le plan de la ville telle qu'elle devrait être organisée d'ici quelques temps. Lors de son voyage vers son terminus, le train traverse plusieurs jardins, tous plus adorables les uns que les autres.

Des rochers, des pavillons, plusieurs ponts et certains des symboles les plus représentatifs de l'art botanique chinois y sont présents. Sur les murs, des images des villes chinoises que les autorités s'efforcent de faire verdir.

Shi Matian, CCTV.


Rédacteur: Hu Xiaoyan