Rechercher
Chaîne française > Culturama > Culturama > Article

"Bol" : une révolution au cinéma pakistanais

Source: CNTV.cn | 07-15-2011 09:22

Taille du texte: T+ | T-  | Email

Voir la vidéo

Au Pakistan, les amateurs de cinéma se déplacent en masse pour aller voir un film qui met à bas plusieurs tabous dans le pays. "Bol" qui veut dire "parle" évoque des problèmes sociaux peu abordés d'habitude par le cinéma pakistanais. "Bol" a tellement de succès qu'il pourrait même faire revivre une industrie nationale qu'on croyait morte et enterrée sous les froufrous du grand voisin bollywoodien.

"Bol" : une révolution au cinéma pakistanais

Pour une société traditionnelle comme le Pakistan, "Bol" est un véritable défi à la conscience collective. Une histoire complexe d'un patriarche, d'une famille oppressée par les valeurs et la pauvreté. L'histoire se concentre autour des filles de la famille. La misère de leurs vies pleines de restriction et de violence est alourdie par une pauvreté abjecte et le désir d'un père de tout contrôler. Quand un petit garçon lui naît enfin, la joie du père tourne vite à la déception quand il découvre que son fils est d'un genre ambigu. Le nouveau né est alors enfermé à double tour.

C'est le second film de Shoaib Mansoor, un réalisateur qui fait peu de films. Ses débuts avec Khuda Killiye exploraient les questions controversées de l'extrémisme religieux et de la radicalisation. Fazal Ahmed, son assistant, explique pourquoi ses films si controversés ont autant de succès au Pakistan.

Fazal Ahmed, réalisateur assistant

"BOL"

"Je pense qu'il y a quelque chose à propos de la controverse. Dès que quelque chose est controversé, ça attire l'attention du public en général mais ensuite il faut présenter un vrai contenu et une substance. Les choses qui sont dites ont-elles du sens? En tant qu'être humain, on est très réceptif à ce genre d'efforts pour faire des choses qui vont dans cette direction."

L'acteur Manzar Sehbai interprète le patriarche. La plus grande rock star du pays, Atif Aslam, fait la musique. Les critiques ont été très bonnes. Fareha Rashid est éditrice d'un magazine culturel à Lahore. Elle dit que "Bol" est un film important à plus d'un titre.

Fareha Rashed, éditrice

Ink Magazine

"La signification de ce film est grande pour le Pakistan parce qu'il comporte énormément de messages culturels et sociaux dont on ne parle pas tous les jours au Pakistan. Il y a trop de tabous ici. Alors éclairer comme ça le public sur le sort de ses pauvres familles, celles qui n'ont pas assez d'argent pour la vie de tous les jours mais aussi avec ces femmes qui doivent assurer l'honneur de la famille..."

"Bol" a eu le mérite d'ouvrir le débat au Pakistan sur des sujets autrefois abordés en secret et en bonne compagnie. Les Pakistanais se déplacent en masse pour aller voir le film.

Membre du public

"Les films sont une bonne façon d'aborder des sujets auprès du plus grand nombre. Alors je pense que c'est une bonne plateforme pour faire passer un message."

Membre du public

"Pourquoi font-ils des films aussi déprimants? Je ne sais pas pourquoi. Ils pourraient faire un film d'action, une comédie, un film d'amour, mais non..."


Rédacteur: Tao Ruogu