Rechercher

Les investisseurs chinois s´intéressent à l’Afrique

Source: CNTV.cn | 07-19-2012 09:26

Taille du texte: T+ | T-  | Email

Les investissements chinois en Afrique ont augmenté rapidement durant la dernière décennie. Les liens commerciaux entre les deux régions ont explosé depuis l’an 2000, passant de 10 milliards de dollars à plus de 100 milliards en à peine dix ans. Partons à la rencontre d’investisseurs chinois qui se sont lancés en Afrique pour en apprendre plus sur le climat des investissements là-bas.

Les investisseurs chinois s'intéressent à l’Afrique

L’Afrique est devenue la nouvelle destination à la mode parmi les investisseurs chinois. GN Food est une entreprise chinoise et l’un des principaux fournisseurs de sauce tomate chinoise. Elle a construit l’an dernier des usines de transformations au Ghana.

Zhen Xudong

Directeur général, GN Food, Rich holding Int’l

"Nous avons décidé d’investir en Afrique l’an dernier. Mon partenaire et moi-même avons investi au Ghana et fondé une entreprise nommée GN Food. Nous avons choisi la ville de Tema car c’est un grand port commercial et la seconde plus grande ville du Ghana. Notre capital nominatif est à présent d’environ 12 millions de dollars."

Et d’expliquer pourquoi il a choisi l’Afrique comme destination de son investissement.

Zhen Xudong

Directeur général, GN Food, Rich holding Int’l

"Tout d’abord, les ressources sont nombreuses en Afrique. Ensuite, l’Afrique est notre principal marché. Et enfin, en Afrique la compétitivité et les coûts de production sont meilleurs qu’en Chine. De plus, le Ghana a modifié sa réglementation pour attirer les investisseurs chinois. Et l’environnement des investissements est de manière générale en train de s’élargir en Afrique."

Cheng Tao

Ambassadeur, division Afrique, Ministère chinois des Affaires étrangères

"La coopération de bénéfice mutuelle entre la Chine et l’Afrique a démarré au début du nouveau siècle. La Chine encourage les entreprises qualifiées à se développer en Afrique afin d’aider à créer plus d’emplois, d’accroître les rentrées d’impôts et d’apporter des technologies et des techniques de management en Afrique."

La Chine a fait exploser l’emploi en Afrique et rendu les biens de base plus abordables. En 2011, le commerce sino-africain a atteint un record de plus de 166 milliards de dollars. La même année, les investissements directs de la Chine en Afrique ont atteint presque 15 milliards de dollars.


Rédacteur: Jin Wensi