Rechercher

Création en Chine d’entreprises à capitaux étrangers

Source: CCTV.com | 11-08-2013 09:09

Taille du texte: T+ | T- | Email

Voir la vidéo

La Chine est le premier pays au monde en termes de réception des investissements directs étrangers. Voyons dans la province du Yunnan l’exemple d’un exploitant agricole français qui a investi dans la production de framboises.

Attiré par le climat et la qualité de la terre, Martin Dabilly a installé son exploitation de framboises en 2008 à Songming dans la province du Yunnan. Du fait de difficultés essentiellement linguitiques à remplir les formalités administratives, il a préféré confier à un cabinet d’avocat l’établissement de son entreprise. Il ne se souvient pas de grandes difficultés. Pour aménager le terrain, il a reçu un grand soutien de la part des autorités du village.

Création en Chine d’entreprises à capitaux étrangers

Li Jiugao

Responsable du village

"Nous sommes très contents de la présence de Martin. Il est le premier étranger à avoir investi dans le village. Nous avons négocié avec des villageois pour la location de la terre et nous l’avons aidé pour l’approvisionnement en électricité et en eau, et pour goudronner la voie. "

Le marché de la framboise fraîche est limité en Chine, car ce fruit est relativement peu connu des consommateurs. Martin s’est alors lancé dans la production de liqueur pour valoriser son exploitation.

Zhao Cuiyun

Journaliste de CCTV-Français

"Les investissements étrangers dans le secteur de l’agriculture biologique sont encouragés par le gouvernement. Cela explique pourquoi Martin n’a pas rencontré de grosses difficultés pour établir sa ferme en 2008. Mais pour la liqueur, il apprécierait que les normes de production soient plus claires. "

Au contraire des produits agricoles bruts, les produits agricoles transformés ne sont pas exonérés de taxe, d’où une comptabilité plus complexe pour sa production de liqueur. Du fait de règlements encore flous et vagues, le contrôle de la qualité est difficile.

Martin Dabilly

Ingénieur en agriculture

"Le contrôle de qualité est assez complexe. Il y a beaucoup de règles, qui pour nous, Français, peuvent paraître un peu surprenantes. Il y a des mini-portes pour le passage du flux matériel, de la liqueur ou du packaging. Ca peut être utile et intéressant pour des grosses usines, mais pour une petite production, c’est ennuyeux."

Yvon Vélot est un Français qui dirige son entreprise de consulting depuis 15 ans dans le Yunnan. Selon lui, les formalités administratives pour implanter une entreprise en Chine ne sont pas plus complexes que celles en France ou dans d’autres pays.

Yvon Vélot

PDG

SinoMekong Consulting

(M, français)"Au niveau de la création d’entreprise, je pense que ce qui est important, c’est de comprendre que quand on arrive en Chine, on est dans un pays étranger. Je conseille fortement à ceux qui veulent créer une entreprise de faire appel, soit à un cabinet d’avocat, soit à une agence spécialisée, aussi de bien savoir quel type... quel est l’objet de leur entreprise, ce qu’ils veulent faire."

Les investissements étrangers sont classés selon le secteur d’activité, en fonds encouragés, autorisés, restreints et interdits. La dernière modification du Catalogue d’investissements est entrée en vigueur en 2012.


Rédacteur: Jin Wensi