Rechercher

Chine: le secteur public s’ouvre au privé

Source: CCTV.com | 11-08-2013 11:28

Taille du texte: T+ | T- | Email

En tête du calendrier de la réforme gouvernementale figure la volonté d’une plus grande ouverture des secteurs contrôlés par l’Etat, tels que la finance, les télécoms, les chemins de fer à l’investissement privé.

Un pas assuré dans le secteur financier...En espérant que ce soit dans la bonne direction. Plusieurs entreprises privées de renom ont accédé à l’industrie financière, un secteur longtemps gardé par l’Etat. Attirant les prêts aux entreprises n’est plus uniquement la spécialité des banques. Alibaba, Baidu, Tencent Holding, et même le détaillant électroménager Suning font partie de ces nouveaux acteurs.

Liu Chao

Directeur des activités financières

Alibaba / Groupe services financiers petits et micro

“Notre objectif est de fournir un service d’investissement avec une expérience facile et rapide. Tout le monde devrait être capable d’investir. Les produits financiers ne devraient pas avoir un seuil élevé et demeurer éloigné des gens ordinaires."

Les banques traditionnelles, pour la plupart étatiques, cependant, les considèrent peut-être comme une menace.

Et particulièrement troublant pour les banques d’Etat est le retour compétitif que ces nouveaux venus offrent sur les dépôts. Juste deux semaines avant son lancement initial, la plateforme en ligne d’Alibaba a vu 2,5 millions de clients transférer 5,7 milliards de yuans dans un fonds. Et Baidu a reçu un milliard de yuans de souscriptions à son fonds dès le premier jour. Un succès qui n’ets pas passé inaperçu.

Guan Xin

Beijing

En compétition directe avec les entreprises d’Etat, en particulier celle d’ICBC, la plus grande banque au monde, cela semble être une tâche intimidante pour les entreprises privées. Et malgré la réaction positive du marché, la finance privée sur internet pourrait se retrouver dans la mire des normes si elle empiète trop loin sur son territoire.

Après l’intervention de la Commission du Contrôle boursier de Chine, Baidu a obtenu 8% de retour annuel garanti de son slogan marketing.

Gu Yunlin

Directeur du risque

Groupe Turbo Financial

"Les contraintes ne sont pas un problème. Pour moi, parfois les contraintes sont synonymes d’opportunités."

En dépit du manque de règles claires, le gouvernement a encore une bonne raison de ne pas éradiquer les avancées de l’industrie. La nouvelle direction de la Chine a reconnu l’inportance de nourrir les entrepreneurs et le secteur privé avec du crédit. Un déficit dans ce segment du marché a projeté une ombre massive sur le marché bancaire il y a quatre ans où les activités commerciales en manque de capital survivaient sur des prêts à intérêt élevé.

Li Zhiguo

Fondateur

Wacai.com

" Récemment, le Conseil des Affaires d’Etat a appelé à l’innovation financière, et à fournir des services financiers aux Chinois ordinaires, ainsi qu’aux petites entreprises. Je pense que cela montre la bonne direction. Donc nous devrions nous aventurer dans ce secteur et l’explorer davantage, et effectuer les ajustements nécessaires en vertu des normes et régulations du pays."

La nouvelle tendance suscite une grande attention, pas uniquement pour l’avenir du financmeent en ligne, mais pour la vie des activités commerciales privées en Chine. Mais l’incursion des entreprises d’internet dans le secteur financier en dépit des risques élevés, est la preuve vivante que l’ouverture des industries à prédominance étatique vers le capital privé est une tendance inévitable.


Rédacteur: Jin Wensi