Rechercher

La dette des ménages, menace pour l’économie sud-coréenne?

Source: CCTV.com | 03-14-2014 11:41

Taille du texte: T+ | T- | Email


L’économie sud-coréenne pourrait être confrontée à quelques pressions... Le développement de sa dette des ménages pourrait menacer la croissance. En juin l’année dernière, elle représentait le triple du revenu disponible des familles. Explications.

Des logements chers, une chute du revenu disponible, et le ralentissement de l’économie en général a mis les foyers sud-coréens en état de dette. Les chiffres ont continué à augmenter en 2012. Plus de gens ont contracté des emprunts, mais moins étaient capables de payer les intérêts à temps.

Cho Seong-min

Chef de l’équipe de surveillance de crédit des ménages Service de supervision financière

"Le taux de défaut des ménages a augmenté légèrement de 0,14% en raison d’un ralentissement de l’économie."

Certains pourraient questionner, comment le problème de la dette des ménages évolue dans un pays connu pour être économe et frugal.

Jean Lim Ph.D.

Chercheur associé Division Finance macroéconomique et internationale Institut de Finance de Corée

"Après 2003, les taux d’intérêts ont baissé, les banques ont essayé de développer les emprunts, en particulier les emprunts-logement, et davantage de foyers ont voulu emprunter de l’argent pour acheter des maisons."

La dette des ménages a fait effet boule de neige, devenant un problème national, à tel point que le nouveau gouvernement souhaite intervenir. La président élue Park Geun-hye a proposé de regrouper ce qu’elle appelle "Le fonds du bonheur national" d’une valeur de 18 mille millards de won, soit 16, 92 milliards de dollars, afin de payer le principal et les intérêts pour les groupes sociaux vulnérables. Bien que M. Lim soit d’accord avec le principe que les foyers, les banques et le gouvernement travaillent ensemble pour résoudre le problème, il s’inquiète des dangers moraux de cette mesure.

Jean Lim Ph.D.

Chercheur associé Division Finance macroéconomique et internationale Institut de Finance de Corée

"Nous avons besoin que le gouvernement et les organes financiers résolvent le problème ensemble... Mais si le gouvernement intervient, il existe un risque que les institutions bancaires continuent à développer des emprunts, et que les foyers refusent de les rembourser à temps."

U-Jean Jung Séoul Corée du Sud

Selon M. Lim , le niveau actuel de la dette des ménages en Corée du Sud ne toucherait pas immédiatement l’économie, compte tenu de la bonne condition des banques locales. Mais si la Corée du Sud était touchée par un facteur externe, alors l’économie ne pourrait pas être aussi résistante qu’auparavant.


Rédacteur: Juliette