Rechercher

Le Secret de l´image de la peau de daim (3)

Source: CNTV | 11-01-2010 14:05

Taille du texte: T+ | T-  | Email

 

Dernier empereur de l’empire mongol,Chahar Ligden Khan est soudainement tombé malade dans la fleur de l’âge. La cour a fait appel à un grand nombre de médecins pour soigner l’empereur mais aucun n’a trouvé un remède pour le guérir. Sa condition s’est empirée car il ne pouvait plus parler et ses membres étaient paralysés. Tout le monde à la cour pensait qu’il allait mourir :les préparatifs pour ses funérailles ont donc été initiés.

C’est alors qu’un vieux lama appelé Mingda est venu à la cour et a examiné l’empereur. Il a conseillé au docteur de la cour d’éloigner l’empereur  de la capitale et de l’amener à un endroit appelé Halun Aershan et situé à l’ouest dans la forêt dense. Là il pourrait sauver l’empereur. Les officiels de la cour ont immédiatement rassemblé des dizaines de milliers de personnes pour construire une route de la capitale à Halun Aershan.

Lorsqu’il est arrivé à Halun Aershan, l’empereur était déjà dans le coma. Le lama Mingda l’a immédiatement immergé dans l’eau. Quelques jours plus tard, l’empereur a repris conscience et a ouvert les yeux. Après une semaine de baignade dans les sources chaudes, il a retrouvé ses capacités de parole et de mouvements des membres. En un mois, il pouvait se rendre à pied aux sources sans l’aide de personne.

Après avoir retrouvé miraculeusement la santé à Halun Aershan, Chahar Ligden Khan a ordonné l’aménagement des sources avec des pierres de granit pour préserver la qualité de l’eau. Mingda a inscrit sur des tablettes placées à côté de chaque source sa qualité spécifique. Depuis lors,la région autour des sources fait partie du domaine impérial et est interdite d’accès au peuple.

Durant la dynastie Qing, tout geste de l’empereur, aussi mineur soit-il, était retranscrit dans les archives officielles de la cour. Ainsi lorsque l’empereur Xianfeng allait à la chasse, l’archive a mentionné où il s’est rendu,qui l’accompagnait et quel animal il a attrapé.

La situation était fort différente sous la dynastie des Yuan et des Yuan du Nord. Les détails de la vie de l’empereur ainsi que ses déplacements quotidiens étaient considérés comme secrets : on ne trouve aucune trace dans les archives. La vie de tous les empereurs de la dynastie Yuan est donc restée un mystère et il y a très peu d’informations sur eux dans les annales officielles. Si quelqu’un voulait savoir ce qui se passait à la cour des Yuan, la seule source disponible était les histoires orales populaires et quelques traces dans les annales religieuses.

Carte de la dynastie Qing, Chine
Kubilai Khan lors d’une partie de chasse

Si ces sources étaient vraiment réservées à l’usage exclusif des empereurs,leur existence était donc gardée secrète et aucune trace ne se trouvait dans les annales.

Liste des empereurs de la dynastie Yuan

D’après l’apparence de la peau de daim,Aolachangxing estimait qu’elle devait dater de l’époque du lama Mingda. Il est bien possible que Mingda ait découvert le secret d’Halun Aershan en traversant le territoire du clan des Honjila et qu’il ait dessiné sur une peau de daim le plan des différences sources et de leurs bienfaits. Il ne pensait pas qu’en sauvant la vie de l’empereur, il empêcherait le peuple de bénéficier des pouvoirs de guérison.

L’information mentionnée dans Le Dossier Hutu Huke était mince et il était difficile de trouver des indices sur le lieu exact des sources sacrées  Halun Aershan. Aolachangxing  se demandait s’il pouvait trouver plus d’indices en se concentrant sur le lama.

La référence au vieux lama Mingda ne signifiait pas que c’était le nom qu’il portait dans le monastère:cela pouvait signifier qu’il était connu pour son intelligence. Aolachangxing ne pouvait pas exactement connaître la vie du moine.

La seule information concrète sur la vie du lama était qu’il était originaire de Taluri,une petit ville sur la rivière Yimin près de la prairie Barag.  C’était dans le territoire du clan des Hongjila qui était présent dans la prairie orientale au nord jusqu’au lac Hulun,au sud jusqu’au lac Buir et à l’est jusqu’aux pieds de la chaîne de montagnes Daxingan. C’était un territoire immense.

L’ Histoire secrète de Mongolie
L’Histoire secrète annotée de la dynastie Yuan