Préface

Mercredi 7 janvier, 2015

À 11 h 30, deux hommes vêtus de noir, cagoulés et lourdement armés pénètrent dans les locaux de la rédaction de Charlie Hebdo. Des coups de feu éclatent. Ils ressortent quelques minutes plus tard en criant "On a vengé le prophète Mahomet", "on a tué Charlie Hebdo", et remontent dans leur voiture. Parmi leurs victimes, les dessinateurs Charb, Cabu, Wolinski, Tignous, le journaliste Bernard Maris et la psychanalyste Elsa Cayat.

Charlie Hebdo


Journal hebdomadaire satirique français. Douze personnes ont été tuées et 11 autres blessées lorsque des hommes armés masqués ont pris d'assaut le bureau de Charlie Hebdo à Paris le 7 janvier 2015. Bilan le plus meurtrier d'un attentat depuis au moins 40 ans en France.

Plus Infos

Lassana Bathily reçoit la nationalité française

Un immigrant malien de 24 ans est décoré pour avoir fait preuve de courage et de désintéressement lors des attaques terroristes de Paris il y a deux semaines.

Des suspects accusés de planifier une attaque dans le sud de la France

Les autorités françaises ont déclaré avoir placé en détention cinq Russes d'origine tchétchène dans le sud de la France, suspectés de préparer une attaque.

Sécurité renforcée à Paris, tourisme touché

Les mesures de sécurité ont été renforcées dans la capitale française après les attaques de la semaine dernière qui ont tué 17 personnes au magazine satirique Charlie Hebdo et à un supermarché kasher.

Une minute de silence au Parlement allemand en mémoire des victimes de Paris

Le Parlement allemand a respecté jeudi une minute de silence en hommage aux victimes de l'attentat survenu dans les locaux du journal satirique Charlie Hebdo et d'un supermarché casher à Paris.

La couverture de Charlie Hebdo critiquée par le chef de l'Organisation de la Coopération Islamique

Le chef de la plus grande organisation islamique au monde a critiqué Charlie Hebdo pour avoir publié une nouvelle caricature du prophète Mahomet en couverture.

Photos