Un total de 31 confessions de criminels de guerre japonais seront publiées en ligne à partir de mardi pour révéler les crimes perpétrés par le Japon en Chine pendant la Seconde Guerre mondiale. Les confessions manuscrites, traduites en chinois et anglais, seront publiées sur le site Internet du Bureau national des archives. Une confession par jour sera publiée à partir du 11 août.