Les politiques de controle du prix immobilier

Restrictions d´achat de logement

- A partir du 1er octobre 2010, la Chine a réduit de moitié la taxe à la signature pour les acheteurs qui utilisent la résidence pour y vivre. Il sera réduit de 1% si le logement acheté fait moins de 90 m².

- De plus, pour ceux qui vendent leurs logements et ont envie d´en acheter un nouveau en moins d´un an, ils ne bénéficieront d´aucune réduction ni d´exemption d´impôt sur le revenu.

- En outre, des mesures seront également prises pour fournir au marché davantage de logements abordables et pour améliorer la transparence des opérations des promoteurs immobiliers.

Hausse des acomptes

Depuis avril 2010, la Chine a imposé une série de mesures visant à calmer les prix de l´immobilier, telles que l´augmentation des acomptes, la limitation du nombre des appartements que chaque famille peut posséder, l´imposition de taxes foncières dans certaines villes ainsi que la construction de logements pour les personnes à bas revenus.

Construction de logements abordables

Au début de 2011, le gouvernement central a annoncé la constuction de 10 millions de logements subventionnés cette année. A Beijing, les familles qui gagnent moins de 960 yuans par personne et par mois ont droit à un logement à loyer modéré. Ils paieront 120 yuans par mois pour un logement de 60 mètres carrés. Le reliquat sera payé par le gouvernement.
>> Chine : détournement de 2,96 milliards de yuans destinés aux logements abordables
>> Li Keqiang appelle à poursuivre les contrôles du marché immobilier

Introduction à titre d´essai d´un impôt foncier

Les prix élevés de l´immobilier en Chine devraient progressivement baisser, les stocks excédentaires ayant commencé à s´accumuler en raison du déclin des transactions sur le marché immobilier.

Ecoutent ce qu'ils disent...

Vincent T. Mo, président de Soufun Holdings

"Je ne pense pas que le gouvernement central va relâcher la pression sur les politiques immobilières. Je ne pense pas non plus qu´il y aura davantage de mesures de resserrement. Je pense que la situation actuelle va demeurer."

Ren Zhiqiang, promoteur de Huayuan Property Co.

"Je ne suis pas tout à fait d´accord avec les restrictions actuelles en matière d´achat de logement. Les mesures renforcées instaurent une limite quant aux besoins actuels des consommateurs. Et cela va à l´encontre des lois de l´économie de marché. Ce n´est que lorsqu´un gouvernement accroît de façon conséquente l´offre immobilière, que nous pouvons mieux réguler le marché immobilier."

Ma Guangyuan, économiste

"Le marché immobilier devra donner un signal clair pour que les gens sachent que les politiques seront fermement imposées. Alors nous aurons un marché plus stable, qui nous apportera des bénéfices à long terme".

Habitants de la ville de Shenyang (Nord-est)

"J’habite le district Heping. Les prix des propriétés d’occasion ont déjà atteint 10 mille yuans le mètre carré. C’est vraiment trop cher pour nous. Nous devons faire des économies pendant des décennies pour acheter un appartement. Nous espérons que les prix vont baisser."

Film documentaire - L′Education en Chine

MOTS CLES DE L’ECONOMIE CHINOISE

Le marché de l´immobilier chinois est aujourd´hui le plus grand du monde. Son développement rapide représente une part importante de la croissance annuelle du PIB chinois. Dans un pays où le concept de foyer est étroitement lié à la propriété, l´immobilier et l´accès à la propriété tiennent particulièrement à coeur au public chinois. Nous avons renforcé en 2011 fermement notre contrôle sur le marché immobilier, afin que les mesures de contrôle et de régulation adoptées soient effectivement appliquées et portent fruit. Ainsi, la demande à des fins spéculatives et d´investissement a été freinée, si bien que le prix du logement a baissé mois après mois dans la plupart des villes. Les effets de nos contrôles se font de plus en plus sentir.