A la une

Les dirigeants chinois mettent l´accent sur la sécurité après le séisme au Xinjiang

Le président chinois Xi Jinping et le Premier ministre Li Keqiang ont exhorté mercredi à des efforts concertés pour garantir la sécurité de la population et des biens à la suite du séisme qui a frappé la région autonome ouïgoure du Xinjiang.

Xinjiang:réouverture d’une section de chemin de fer après le séisme

Une section du chemin de fer Kashgar-Hotan a été remise en service. Les opérations avaient été temporairement suspendues après un séisme de magnitude 7,3 survenu mercredi dans la Région autonome ouïgoure du Xinjiang.

Récits des témoins

Le district de Yutian se trouve à une centaine de kilomètres de l’épicentre du séisme. C’est là où les plus fortes secousses ont été ressenties. Les habitants de Yutian se souviennent du moment angoissant où le séisme a frappé.

"Soudain, le sol a commencé à trembler et nous ne pouvions plus nous tenir debout. J’ai commencé à courir. Le séisme était très fort. "

Habitants du district de Yutian

"Tout a commencé à bouger, l’ordinateur, le téléviseur et le frigo. Les enfants étaient effrayés."

Habitants du district de Yutian

"J’ai cru que mes collègues plaisantaient. J’ai dit, OK, j’ai compris, sans me rendre compte. Mais quand je me suis retourné, tout le monde courait partout et les chaises ont commencé à bouger, et j’ai réalisé que c’était réel."

Adeljan, rédacteur

Reportages

Des soldats et des hélicoptères envoyés au Xinjiang pour les opérations de secours

Plus de 180 soldats ont été envoyés dans la zone sinistrée de la région autonome ouïgoure du Xinjiang (nord-ouest) frappée mercredi par un séisme de magnitude 7,3.

Le séisme de magnitude 7,3 au Xinjiang n´a fait aucune victime

La circulation sur certaines sections des lignes ferroviaires a été temporairement suspendue après qu´un séisme de magnitude 7,3 a secoué mercredi après-midi la région autonome ouïgoure du Xinjiang (nord-ouest).